Chemin

La Mervilleuse, le 23 août 2020 - Merville

Merville2020 Groupe

 

3 à Clairmarais, 4 ce dimanche 23 aout, pour la 4ème édition de la Mervilleuse, tous sur le 10 kilomètres à label départemental (10,1km). Une compétition que devait se tenir en mars. Il s’agit donc pour eux du premier 10 kilomètres de la saison, dans le respect des gestes barrières et un protocole très strict mais superbement bien organisé et géré de la part des bénévoles. Départ et arrivée en un seul lieu, pas de vestiaires, port du masque dans le stade obligatoire jusqu’au moment du départ. L’échauffement à été l’occasion de découvrir une partie du parcours, avec des projections sur le sens du vent.

La pluie est arrivée juste avant le départ, par couloirs et avec une distance d’un mètre entre chaque participants masqués, placés au hasard dans la zone de départ, avançant jusqu’à la ligne de départ, pour retirer son masque et s’élancer toutes les 10 secondes. Un nouveau mode de départ qui évite d’être collé à les uns aux autres. À ce jeu-là, c’est Stéphane Bornat qui part en premier, puis François Chrétien, suivi un peu après par Céline Hus Vilquin et Arnaud Caille. En route pour un 3/4 de stade puis un parcours en campagne, sans vent ni pluie, très plat et très roulant. Stéphane et François sont ensembles jusqu’au 1,5 kilomètres, puis chacun dépasse ou se fait dépasser par des coureurs, partis devant ou derrière mais n’allant pas à la même allure, De ce fait on est seul et aucun groupe en course se forme ce qui fait très bizarre, mais motive.

L’arrivé sur la piste en cendré du stade donne des airs de jeux olympiques et le premier à franchir la ligne est François Chrétien. Bien régulier sur ses temps de passage pour réaliser son objectif. Suivi par Stéphane, déçu de ne pas avoir accroché François, il s’est fait piéger par la configuration de course. Céline a fait une bonne course et a bien su gérer son effort et Arnaud a aussi donné le meilleur de lui-même. À l’arrivée, un masque et du gel leur sont distribués ainsi qu’un ravitaillement emballé.

L’attente des résultats est longue, si bien qu’elle n’arrivera pas (pas d’affichage des résultats pour éviter les attroupements).
Dans l’après-midi un premier classement est donné, sans avoir pris en compte le débours entre le déclenchement du chrono au passage des premiers partants et le temps de retard pris au départ. Ce qui créer de la frustration. Il faut attendre le soir pour avoir un rectificatif.

Céline n’a pas fait le voyage pour rien, elle termine deuxième et première française (46ème sur 163), et remporte un lot d’une valeur de plus de 200€. Elle bat son record sur 10 kilomètres en 43’12. François bat lui aussi son record. Il passe la ligne en 38’26’ (19ème sur 163 participants) Arnaud explose son précédent record avec un temps de 43’59’’ (53ème sur 163) et Stéphane pas dans un bon jour malgré de bon entraînements réalise un temps de 40’38’’ officiellement mais 39’53’’ a sa montre (erreur non rectifiée dans le classement ☹ (28ème sur 163)).

Nos coureurs n’ont rien lâchés durant le printemps et trois d’entre eux repartent avec de nouveaux records, sur un parcours de plus de 10 kilomètres. Ils n’ont pas pu fêter cela car les classements ne donnent pas pour le moment la valeur de leurs temps officiel sur 10 kilomètres et on apprit la nouvelle chez eux. C’est dommage.

Résultats

 

Fédérations et partenaires

Athle59 LHDFA FFA2018 IAAF Valenciennes2016 Lynx EnduranceShop DLM