Chemin

 

Samedi 2/02 : tourisme à Londres

Arrivée en Grande Bretagne le samedi matin, où l'USVA se fait déjà remarquer dans l'Eurotunnel... Après avoir déposé voiture et sacs à l'hôtel, en périphérie de Londres, direction le centre ville ! On fait connaissance du cout de la vie londonien (les 4.50 £ du ticket de métro ont marqué les esprits !) et des travaux anglais, qui nous forcent à faire un petite marche pour rejoindre la prochaine station. Petite balade qui sera les premiers kilomètres d'une longue, très longue marche au milieu de Londres !

Premier objectif : Primrose Hill et sa vue de Londres ! Sur le trajet, Greg réalise son premier objectif, trouver du pudding ! Pudding servi par une française d'origine lyonnaise, le monde est petit... Après avoir admiré la vue, direction Abbey Road, pour traverser le mythique passage piéton utilisé par les Beatles pour la pochette de l'album "Abbey Road".

S'en est suivi la partie commerciale de la journée, avec un passage dans la boutique des Beatles, le Ferrari Store, Piccadilly Circus, pour quelques achats de anglais typiques et bien kitchs ! Descente ensuite sur Buckingham Palace (où, à sa grande déception, Greg n'a pas pu voir la reine... mais tant mieux, on a appris le lendemain qu'elle avait chopé la gastro-entérite, merci les médias anglais pour nous avoir tenu au courant de cette information primordiale !).

Un passage par Big Ben, le "Eye of London" puis remontée vers Trafalgar Square pour essayer de trouver de quoi se nourrir ! Après quelques discussions plus ou moins animées, on se décide pour un plat de pâtes (cher, peu copieux, servi sans sourire, mais néanmoins bon...). Puis retour à l'hôtel pour une nuit nécessaire pour reposer les jambes après cette longue balade !

 

Dimanche 3/03 : semi-marathon de Silverstone

La journée commence par un petit déjeuner très copieux à l'hôtel ! Le semi-marathon ne partant qu'à midi, il était donc nécessaire de bien se remplir l'estomac le matin. Et chacun a bien profité du buffet très garni de l'hôtel ! Croissants, tartines, œufs, jus de fruits, jambon... Mais personne n'a osé toucher aux saucisses !

Après 2 petites heures de route, arrivée à Silverstone. Après avoir récupéré les dossards, s'être préparé et déposer les affaires à la consigne, on est parti pour un échauffement en bonne et due forme avant de rejoindre la grille de départ... Pardon, la ligne de départ de la course ! Et, surprise, à l'inverse des français qui s'agglutinent pour être au plus près, les anglais sont très disciplinés et plus on avançait vers la ligne, plus les rangs était clairs ! Du coup, on a pu partir quasiment devant.

Le tracé du semi marathon passe sur la piste elle-même, mais également sur la partie à l'intérieur de la piste et à l'extérieur. Un conseil : ne venez pas dire aux participants qu'un circuit de Formule 1 est plat, vous risquez d'être mal accueilli ! Le circuit est bien vallonné, et avec le vent (frais) qu'il y avait ce dimanche, certains passages n'étaient pas des plus aisés. Une course donc difficile (plus que Phalempin, selon les habituées de la classique du Nord, ou que Bruxelles, dixit Greg qui a participé au semi-marathon de la capitale belge l'an passé).

Comment se sont comportés les athlètes de l'USVA au milieu des 6189 autres participants à cette course ?

Après une semaine de doute et de repos suite à une douleur musculaire à la cuisse, Cyril Audras se rassure en franchissant la ligne d'arrivée en 1h20'56" et se classe 32ème !

Même si les soufflettes chopées la veille ne l'ont pas handicapé, Joffrey Carcel a fait le yoyo durant la course entre Cyril et Julien. Mais malgré le manque d'habitude des courses longues, il réalise une belle performance en terminant à la 47ème place , en 1h22'22".

Julien Juras, ou la force tranquille... Un départ sage, une montée en puissance durant les 21.1 km, il termine la course en 1h22'42", soit à la 52ème place. De bon augure pour le Marathon de Paris !

C'est un Greg Franco surpris par la difficulté du parcours qui franchit la ligne d'arrivée... Mais ce parcours difficile lui a néanmoins permis de battre son record sur la distance, en terminant les 21.1 km (ou 13.1 miles) en 1h30'25", soit à la 245ème position !

Puis vient Dominique Manti. Dominique qu'il a fallu attendre tout le week-end (parce qu'il faisait les boutiques, parce qu'il était au téléphone, parce qu'il s'était perdu vers Big Ben...)... Mais pour la course, il ne nous a pas fait attendre, puisqu'il finit en 1h37'52" (à la 610ème place), ce qui est un beau résultat avec son manque d'entrainement.

Il y avait beaucoup de support durant la course, que ce soit de la part des spectateurs ou des bénévoles. Malgré le nombre de participants, les personnes présentes sur et autour du circuit n'hésitaient pas à donner de la voix pour encourager tous les coureurs. A noter également l'excellente organisation de la course.

 

Ce sont donc 5 coureurs fatigués mais contents de leurs performances qui quittent le circuit de Silverstone après quelques photos souvenirs. Conclusion du week-end sur une aire d'autoroute anglaise pour se restaurer (envie de gras !), avant de rentrer en France.

 

Résultats ICI

Photos ICI

Fédérations et partenaires

Athle59 LHDFA FFA2018 IAAF Valenciennes2016 Lynx EnduranceShop DLM